logo BCGE
Particuliers  
Entreprises  
login Espace Client

J'ouvre un compte en ligne

dialogue

le magazine
de la BCGE

Contact

21 agences, un seul numéro

058 211 21 00

(du lun. au ven. de 7h30 à 19h30 et sam. de 9h00 à 16h00)
Formulaire de contact

Coordonnées

Banque Cantonale de Genève
Quai de l'Ile 17 - CP 2251
1211 Genève 2

Fax : +41 58 211 21 99

BIC/SWIFTBCGECHGGXXX
Clearing/CB788
CCP CHF12-1-2
CCP EUR91-518772-8
TVA/IDECHE-105.981.074
GIIN:   CGGLK0.00000.LE.756
LEI:   549300ZEFUWWFTP7BA50

Agences et bancomats

Vous cherchez ?

A quel endroit ?

N° d’urgence Sécurité cartes

Numéros d'urgence :

Sécurité et protection :

Prévoyance


Chronique bancaire publiée le 22 août 2018 dans Bilan.

Albert Gallegos*

Six principes pour bien préparer l’avenir


Alors que les pensions de retraite diminuent, il est indispensable de mettre en place au plus tôt une planification financière si l’on veut mener à bien ses projets. Voici comment.


Nous souhaitons tous mieux gérer nos finances afin d’assurer notre avenir. Mais, au-delà des connaissances techniques que chacun peut avoir, seule une feuille de route claire peut nous permettre de mener à bien nos projets. Prenons la retraite comme exemple, car c’est l’un des principaux projets financiers d’une vie. Selon le Tages- Anzeiger du 26 juillet 2018, pour la première fois depuis l’introduction de la prévoyance vieillesse obligatoire en 1985, les pensions des retraités ont fortement diminué. Il y a quinze ans, un assuré qui avait 800 000 francs de capital de retraite obtenait une rente de 57 600 francs (au taux de conversion de 7,2%).Aujourd’hui, il dispose d’une rente (selon la moyenne actuelle) de 46 960 francs (au taux de conversion de 5,85%), soit une baisse de 18,5%. Et dans quinze ans? Pour faire face à cela, il est indispensable de s’en tenir à quelques principes financiers.


  1. Organiser son budget

    Le premier est la préparation d’un budget; environ 10%des investisseurs seulement en ont un qui soit bien organisé. Il permet de savoir combien d’argent vous recevez, dépensez, épargnez et aide à équilibrer revenus et dépenses courantes, à les contrôler pour atteindre ses objectifs financiers. Le plus important est de déterminer sa capacité d’épargne, qui est essentielle pour planifier sa retraite.

  2. Deux mois de réserve financière

    Le deuxième principe requiert de constituer une réserve financière équivalente à deux salaires sur un compte courant. Elle permet d’effectuer ses paiements avec une grande flexibilité et de faire face à d’éventuels imprévus.

  3. Définir un horizon de placement

    Le troisième précepte consiste à inventorier ses avoirs et prévoir ses projets financiers dans un horizon de placement défini. Plus l’on dispose de temps devant soi, plus l’on peut, en principe, prendre de risques. Penser à sa retraite suffisamment tôt est le meilleur conseil que l’on puisse donner. Idéalement il faudrait trois scenarii, à savoir calculer une retraite à 58, 62 et 65 ans et, pourquoi pas, comme quatrième option, à 70 ans pour celui qui en a envie.

  4. Les intérêts composés

    Le quatrième principe, en lien avec le troisième, exploite le phénomène de l’intérêt composé, dont la puissance extraordinaire est fondée sur le temps. Certains, comme Warren Buffett, l’appellent effet boule de neige, d’autres, la croissance exponentielle. On attribue à Albert Einstein la citation suivante:
    «Les intérêts composés sont la huitième merveille du monde. Celui qui les comprend les gagne… Et celui qui ne les comprend pas les paie.» Cette maxime est illustrée par le tableau ci-contre.

  5. Déterminer son niveau de résistance au risque

    Le cinquième postulat consiste à déterminer son niveau de résistance aux risques financiers. Suis-je écureuil ou cigale, voilà la question. Il est aussi nécessaire d’établir la différence entre la capacité de risque, qui est mesurée par sa capacité financière à assumer des pertes éventuelles sans compromettre son niveau de vie habituel, et la tolérance au risque. Celle-ci est une notion « émotionnelle » à l’égard des risques de placement et des pertes possibles.

  6. L’atout des entreprises

    Dernier principe, les actions d’entreprises cotées ou non cotées sont les actifs les plus performants sur le long terme. En effet, les actions captent l’évolution de la croissance économique, ce qui en explique les performances et cela est le cas aussi bien sur le marché américain que sur le marché suisse. Les principes évoqués sont à la base d’une planification financière saine et prospective. La principale difficulté est leur mise en pratique: malheureusement, ils ne sont pas souvent appliqués…


* Directeur, conseil patrimonial et prévoyance, BCGE



Les dernières rubriques :
Voir l'historique de la rubrique de la BCGE

Cours de change

15.10.2018

EUR EUR Bancomat 1.164 
EUREUR 1.1737 cours euro en baisse
USDUSD1.0310 cours usd en baisse
GBPGBP1.3601 cours usd en hausse
YENYEN0.9188 cours yen en baisse
EUR EUR Bancomat 1.126 
EUREUR1.1164 cours euro en baisse
USDUSD0.9441 cours usd en baisse
GBPGBP1.2355 cours usd en hausse
YENYEN0.8481 cours yen en baisse

Informations indicatives

Stratégie d’investissement du groupe BCGE

Chronique boursière

Cours de bourse

BCGE 188.00 0.00% cours en hausse
SMI 8,653.16 -0.08% cours en baisse
cours action bcge Source de données: SIX Financial Information SA
© 1999-2018 BCGE
   Banque Cantonale de Genève
   Case postale 2251
   1211 Genève 2
   Tél: 058 211 21 00