logo BCGE
Particuliers  
login BCGE netbanking

Contact

22 agences, un seul numéro

058 211 21 00

(du lun. au ven. de 7h30 à 19h30 et sam. de 9h00 à 16h00)
Formulaire de contact

Coordonnées

Banque Cantonale de Genève
Quai de l'Ile 17 - CP 2251
1211 Genève 2

Fax : +41 58 211 21 99

BIC/SWIFTBCGECHGGXXX
Clearing/CB788
CCP CHF12-1-2
CCP EUR91-518772-8
TVACHE-105.981.074
GIIN:   CGGLK0.00000.LE.756
LEI:   549300ZEFUWWFTP7BA50

Agences et bancomats

Vous cherchez ?

A quel endroit ?

N° d’urgence Sécurité cartes

Numéros d'urgence :

Sécurité et protection :

Communiqués de presse



Vous trouverez ci-dessous l'ensemble des communiqués de presse du groupe BCGE.


Communiqués de presse de l'année 2015 2014 2013
Voir les communiqués de presse de la BCGE au format RSS


Communiqués de presse de l'année 2016
 

Conseil aux entreprises
Dimension SA - Lancement de PME 3600, un check up d'entreprise rapide et avantageux

Genève, le 29 novembre 2016 - PME 3600 est un service d'analyse fiable et neutre permettant aux propriétaires d'entreprises d'examiner les enjeux globaux relatifs à leur transmission. Il est proposé par Dimension SA, filiale de la BCGE et société de conseil en matière d'évaluation et de transmission d'entreprises.

Capitalisant sur plus de 20 ans d'expérience dans de nombreux secteurs, Dimension SA propose, avec PME 3600, un service inédit d'évaluation. Il comprend une analyse globale des enjeux financiers, juridiques et organisationnels liés aux objectifs de transmission.

Une analyse globale à la portée de toutes les entreprises
PME 3600 réalise un tour d'horizon complet et en toute confidentialité en s'appuyant sur une expertise avérée de spécialistes. Grâce à une analyse globale, le propriétaire peut ensuite agir en connaissance de cause et opérer à son rythme la transmission qu'il a à coeur de réussir. PME 3600 se déroule sous forme d'entretiens visant à établir une analyse et une synthèse de la situation de l'entreprise avec l'appui des experts de Dimension SA ainsi que d'un avocat spécialisé. Un rapport personnalisé, incluant un bilan général de la situation de l'entreprise est ensuite remis au client. Cette prestation offre au propriétaire d'entreprise la possibilité d'effectuer un check-up de celle-ci, en amont de la transmission, lorsqu'il n'est pas au clair sur les enjeux et la manière de procéder. PME 3600 permet de procéder à une première réflexion concrète sans s'engager dans le processus de passage du témoin.





 

Gouvernance
BCGE – Nominations à la direction du groupe

Genève, le 18.11.2016 - Le Conseil d'administration, sur proposition du CEO, a nommé Yves Spörri membre de la direction générale, en charge de la division Entreprises & Clients Institutionnels au 1er janvier 2017. Claude Bagnoud, membre de la DG depuis 2000, reprend la division Clientèle Privée et PME Genevoises à cette même date. Jérôme Monnier, membre de la DG depuis 2011, rejoindra le Directoire de la Banque Cantonale de Genève (France) SA à Lyon au 1er avril 2017.

Monsieur Yves Spörri, Chef de la division Entreprises & Clients Institutionnels
Monsieur Yves Spörri, actuellement Chef de l'unité d'affaires Banques et Assurances et du département Multinationales et Institutions Internationales, est nommé membre de la direction générale et succèdera à Monsieur Claude Bagnoud à la tête de la division Entreprises & Clients Institutionnels de la BCGE au 1er janvier 2017. Ingénieur EPF âgé de 48 ans, Monsieur Spörri, travaille au service de la BCGE depuis 2001. De nationalité suisse, il dispose d'une longue expérience professionnelle bancaire. "Yves Spörri est un dirigeant- clé de notre entreprise depuis de nombreuses années ; il a oeuvré au rayonnement de celle- ci dans la communauté des banques et des assurances en Suisse et à l'étranger. Il dispose d'une connaissance pointue de la finance contemporaine et de sa technicité, faculté indispensable aux yeux de ses futurs interlocuteurs", indique Blaise Goetschin, CEO du groupe.

Monsieur Claude Bagnoud, Chef de la division Clientèle Privée et PME Genevoises
Monsieur Claude Bagnoud, Chef de la division Entreprises & Clients Institutionnels depuis 2001, succèdera à Jérôme Monnier au poste de direction de la division Clientèle Privée et PME Genevoises au 1er janvier 2017. A cette date, le département des Collectivités publiques, sera rattaché à la division Clientèle Privée et PME Genevoises. "Banquier très apprécié des acteurs de l'économie régionale, Claude Bagnoud saura concilier l'attente des clients genevois envers une banque humaine, accessible et proche de chacun, avec les exigences d'un marché se transformant au pas de charge de la digitalisation. Il connaît et aime notre canton", dit à son sujet le CEO du groupe.

Monsieur Jérôme Monnier, membre du Directoire de Banque Cantonale de Genève (France) SA
Dès le 1er avril 2017, Monsieur Jérôme Monnier, Chef de la division Clientèle Privée et PME Genevoises depuis 2011, rejoindra moyennant les agréments réglementaires le Directoire de la Banque Cantonale de Genève (France) SA, placé sous la présidence de Monsieur Éric Wesse depuis 2013. Il prendra en charge les pôles de gestion privée, distribution des fonds de placement du groupe et le développement d'une gamme de services bancaires pour les particuliers sur le marché français. "Avec l'expérience acquise sur le marché très compétitif de la place genevoise, M. Monnier est bien armé pour soutenir nos activités françaises profitables et croissantes depuis plus de 20 ans", relève le CEO du groupe.



 

«FinanceMission Heroes» remporte la médaille de bronze!

«FinanceMission Heroes» -jeu éducatif soutenu par les Banques Cantonales- décroche la médaille de bronze du Best of Swiss Apps Awards 2016 dans la catégorie «Games». Ce faisant «FinanceMission Heroes» se distingue en tant qu'«application remarquable, d'un aspect particulier ou faisant preuve d'une idée convaincante»

 

Conseils stratégiques aux entreprises
Dimension SA – François Kirchhoff rejoint la succursale de Genève

Genève, le 14 novembre 2016 - Dimension, filiale de la BCGE spécialisée dans l'évaluation et la transmission d'entreprises, renforce son équipe à Genève grâce à l'arrivée de François Kirchhoff, banquier d'entreprise expérimenté et personnalité reconnue au sein du tissu entrepreneurial genevois.

François Kirchhoff, banquier expérimenté et reconnu dans le monde des entreprises et PME genevoises, a rejoint en qualité de membre du comité de la direction, le bureau genevois de Dimension SA le 1er novembre 2016.

Juriste de formation, François Kirchhoff est au bénéfice d'un diplôme de la Swiss Banking School. Ayant débuté sa carrière bancaire en 1989, il a commencé à la BCGE en 1994 et a été nommé directeur en 2001. Il est au bénéfice d'une excellente connaissance du marché des entreprises genevoises, notamment des PME, et d'un solide réseau acquis tout au long de son parcours privé et professionnel. Actif dans de nombreux organismes locaux, il dispose d'une large expérience de terrain et de compétences bancaires et financières éprouvées.

François Kirchhoff forme avec Eva Joss, spécialiste en évaluation et dans la conduite d'opération de vente et d'acquisition d'entreprises, une équipe très compétente, apte à répondre aux besoins d'une clientèle exigeante. Ils offrent aux entrepreneurs des conseils adaptés dans des phases stratégiques : l'achat, la vente, le management buy-out ou le désinvestissement partiel.



 

Lancement de ForXchange by BCGE, plateforme de transactions de change en ligne pour les entreprises

Genève, le 7.11.2016 - La nouvelle plateforme de transactions de change en ligne de la banque permet d'effectuer des opérations spot, à terme et swap (en temps réel) sur une plage horaire étendue. Elle donne accès aux marchés des devises et métaux précieux, en offrant le meilleur prix au client et ce, gratuitement depuis BCGE Netbanking.

Dans un environnement très concurrentiel, qui se caractérise par l'hyperréactivité et la rapidité d'exécution, la BCGE perfectionne son offre digitale. Avec cette plateforme transactionnelle de change en ligne, elle met à disposition de ses 18'000 entreprises clientes, des outils innovants et sécurisés.

Gestion des devises 24 heures sur 24 pendant 6 jours
Ce nouveau produit est principalement destiné aux PME et entreprises, notamment celles ayant des activités avec l'étranger, en facilitant la gestion en ligne des opérations en devises. Grâce à ForXchange by BCGE, les clients peuvent traiter les principales paires de devises et métaux précieux à un tarif avantageux; 14 devises sont proposées dont le franc, l'euro, le dollar, la livre et le yen ainsi que l'or, l'argent, le platine et le palladium. Il est possible de réaliser des opérations spot, à terme, et swap, en temps réel, ou de saisir des ordres limités. La plage horaire est étendue: six jours sur sept; dès qu'un marché des devises est ouvert, du dimanche soir à 23 heures au vendredi soir à minuit.

Transactions visibles sur les comptes BCGE
ForXchange by BCGE est une prestation personnalisée, dite de deuxième niveau; elle propose automatiquement les meilleurs prix en donnant accès à la profondeur de marché et en s'adressant à plusieurs offrants en fonction de la taille de l'opération; elle complète les prestations proposées par la salle des marchés. Contrairement à un broker en ligne, la plateforme permet au client de couvrir ses opérations de change dont elle livre les montants sur ses comptes. ForXchange by BCGE a été développé en étroite collaboration avec la fintech genevoise OLFA Trade.



 

Paymit disponible: un pas de plus vers la digitalisation

Genève, le 21.10.2016 - La BCGE déploie pas à pas sa stratégie de digitalisation. Elle facilite la mobilité opérationnelle de ses clients en lançant BCGE Paymit. Grâce à cette application, chacun peut, depuis son smartphone, envoyer et recevoir de l'argent instantanément, facilement et sans frais. Reliée directement à un compte de la banque, BCGE Paymit permet aussi de payer dans certains commerces et restaurants.

Le lancement de BCGE Paymit s'inscrit dans le cadre de la stratégie digitale de la BCGE qui vise à offrir à sa clientèle une offre multi-canale et des outils innovants. La banque fait évoluer son offre de prestations par adoption sélective, progressive et sécurisée de nouvelles technologies digitales.

Des transactions et paiements simples, rapides et sans frais
Avec BCGE Paymit, l'envoi et la demande d'argent ne prennent que quelques secondes. Le compte BCGE qui y est lié, est directement débité ou crédité. La simplicité des paiements permet, par exemple, de déposer de l'argent sur le compte d'autrui, d'en recevoir sur son compte ou d'en emprunter à un tiers. Dans certains commerces et restaurants, la fonction de paiements permet, grâce à l'appareil photo du smartphone, de payer en scannant le code QR du produit convoité. Les transactions sont limitées à CHF 500 par jour (avec toutefois des limites mensuelles). Aucun frais n'est facturé sur les transactions. La sécurité est notamment assurée par un code, propre à l'application.

Pour utiliser BCGE Paymit, il suffit de disposer d'un smartphone compatible associé à un numéro de téléphone suisse et de bénéficier de BCGE Netbanking, le système d'accès à la banque en ligne de la BCGE. L'utilisateur n'a plus qu'à télécharger l'application et s'enregistrer. L'application Paymit étant liée à un établissement bancaire, l'utilisateur devra d'abord supprimer l'application dont il dispose auprès d'un autre établissement, s'il souhaite télécharger celle de la BCGE, sous peine de voir un message d'erreur s'afficher.

Consultez le site internet : www.bcge.ch/bcge-paymit




 

Résultats semestriels du groupe au 30 juin 2016
Rentabilité opérationnelle stable et croissance des affaires

Genève, le 9 août 2016 - La Banque Cantonale de Genève confirme sa compétitivité et son rythme de croissance dans un environnement conjoncturel ardu. Ses actifs gérés et administrés progressent à CHF 22.5 milliards (+3.6%) comme ses créances hypothécaires à CHF 10.2 milliards (+2%). Le résultat opérationnel se positionne à un haut niveau (CHF 53.4 millions), tandis que le bénéfice net est en léger retrait à CHF 42.7 millions. La profitabilité – exprimée par le rendement des fonds propres (ROE) de 6.5% – demeure élevée. Les fonds propres augmentent de 1.6% à CHF 1.34 milliard. Pour l’ensemble de l’année 2016, la banque table sur un niveau de rentabilité opérationnelle proche de celui de 2015.






Pour prendre connaissance des résultats des exercices précédents, cliquez ici.


 

BCGE – Blaise Goetschin sur le podium des meilleurs banquiers 2016

Genève, le 22 juillet 2016 - Le CEO de la BCGE, Blaise Goetschin, a été primé pour la quatrième fois consécutive par l'institut Obermatt, sélectionnant les meilleurs CEOs de l'année. Il se hisse ainsi au 1er rang du classement 2016 « Financial Institutions: Switzerland - Multi-Year Ranking » et au 3ème rang des « Top Ten Bankers » en Suisse. Ce classement se fonde sur les indicateurs-clés des performances financières de la BCGE en comparaison de celles d'établissements similaires. Cette distinction, issue de données factuelles traitées de manière indépendante, reflète la qualité des orientations stratégiques de la BCGE sur le long terme. Elle démontre également le poids réel des acteurs bancaires romands sur la place financière.



 

BCGE – Des artisans du terroir genevois en agences

Genève, le 20 juillet 2016 – Dans le cadre de son bicentenaire, la Banque Cantonale de Genève organise des expositions d’artisans genevois au sein de son réseau d’agences au mois d’août afin de contribuer à valoriser le savoir- faire local. Par cette opération, la BCGE souhaite démontrer son attachement au terroir local et son soutien à l’économie genevoise.


 

Une chasse au trésor historique à travers la ville de Genève

Genève, le 1er juillet 2016 – Dans le cadre des festivités liées à ses deux cents ans d’existence, la BCGE, lance une application permettant de participer à un jeu d’énigmes liées à l’histoire de la banque via un parcours ludique et mobile à travers la ville de Genève. La BCGE est la première banque en Suisse à proposer un tel parcours à l’aide de la technologie innovante du beacon.


L’application est disponible en scannant ce QR code

QR Code
 

Révolution digitale bancaire: quelles priorités, quel plan d'action?

Genève, le 28 juin 2016 – Dans un environnement digital concurrentiel et en constante évolution, la BCGE fait évoluer son offre de prestations par adoption sélective et progressive des nouvelles technologies digitales. Elle préconise une approche multicanaux offrant à sa clientèle un équilibre adéquat entre interfaces numériques et contacts personnalisés. La simplicité, la sécurité et l'économicité des solutions restent au centre de sa stratégie commerciale.

 

La plateforme de bourse en ligne BCGE 1816 accueille son 6'000e investisseur

Genève, le 2 juin 2016 – BCGE 1816, la solution de bourse en ligne de la Banque Cantonale de Genève, a franchi le cap des 6'000 utilisateurs et administre des actifs pour une valeur avoisinant les CHF 400 millions. Elle offre un accès aux marchés suisses et internationaux à des tarifs avantageux.

Lancée en avril 2010, la plateforme de bourse en ligne de la banque opère sous la marque BCGE 1816; référence à la date de fondation de l'établissement. Cette application est intégrée à BCGE Netbanking, la solution de e-banking qui traite l'ensemble des comptes et paiements. BCGE 1816 peut être activée gratuitement afin d'effectuer, en toute autonomie, achats et ventes de titres. 6'000 utilisateurs y sont déjà abonnés. Ils disposent d'un accès gratuit à des informations boursières détaillées et actualisées en ligne via le site et l'application Yourmoney.

BCGE 1816: l'accès facilité aux marchés boursiers suisses et internationaux

BCGE 1816 permet d'investir dans des valeurs suisses et internationales via les places boursières d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Australie et d'Asie (Tokyo et Singapour). Elle se positionne avec des tarifs très avantageux, tant au niveau des droits de garde que des frais de courtage. Ces derniers se montent, par exemple, à CHF 35 pour une transaction d'achat ou de vente d'actions suisses allant jusqu'à CHF 25'000. Les droits de garde se montent à 0.10% par année quel que soit le domicile du titre.

Une stratégie commerciale basée sur trois piliers

La plateforme BCGE 1816 est caractérisée par sa simplicité d'utilisation, l'attractivité de sa politique de prix et sa solidité opérationnelle.

Commentant ce succès commercial, Blaise Goetschin, CEO de la BCGE relève que : "A l'heure où la qualité et la sécurité des portefeuilles deviennent des enjeux cruciaux, il est essentiel de pouvoir déposer ses avoirs dans un pays sûr au sein d'une banque solide. Le nombre croissant d'utilisateurs de BCGE 1816 démontre à ce titre, que de nombreux investisseurs suisses et étrangers veillent à cette double exigence".

 

FinanceMission Heroes - obtenir plus de compétences financières en classe en jouant

Près de 30 % de toutes les personnes âgées de 18 à 24 ans en Suisse vivent dans un ménage endetté, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS). Pour éviter que de jeunes adultes tombent dans une spirale du surendettement, il est crucial de les confronter tôt à l'argent et à la consommation. Le Dachverband Lehrerinnen und Lehrer Schweiz (LCH), le Syndicat des enseignants romands (SER) et les 24 banques cantonales s'engagent par conséquent ensemble pour la promotion de compétences financières chez les jeunes. Avec l'offre FinanceMission, ils créent les conditions préalables pour qu'une utilisation responsable de l'argent puisse être abordée à l'école sous une forme ludique.

 

PIB romand: rebond de la croissance en 2016

Après un repli de la croissance romande à 0,9% en 2015 à la suite de l'abandon du cours plancher de l'euro par rapport au franc, une amélioration de la conjoncture est attendue dans la région. Les dernières prévisions de l'Institut CREA publiées ce jour par les six banques cantonales romandes, en collaboration avec le Forum des 100 de «L'Hebdo», portent sur une hausse du PIB romand de 1,4% en 2016 et de 2,0% en 2017.

 

22e Assemblée générale ordinaire de la BCGE
798 actionnaires présents à l’Assemblée générale, qui approuve tous les objets de l’ordre du jour

Genève, le 26 avril 2016 – La Banque Cantonale de Genève a tenu ce jour sa 22e Assemblée générale, en présence de 798 actionnaires représentant 90% des droits de vote. Cette assemblée avait un caractère festif en raison de la célébration du bicentenaire de la banque. Elle a été précédée par une allocution de Monsieur Serge Dal Busco, Conseiller d'Etat chargé du Département des finances du Canton de Genève. Les actionnaires ont approuvé la réforme des statuts relative à l'introduction de l'action nominative unique et les comptes 2015 et voté l'augmentation du dividende de 10%, à 5.5% du nominal.

Répartition du bénéfice

L'Assemblée générale a procédé à la répartition du bénéfice disponible. Outre le dividende, elle a voté, conformément à ses statuts, le versement à l'Etat de Genève de CHF 3.96 millions en remboursement des avances faites par ce dernier pour les frais de fonctionnement de la Fondation de valorisation. La BCGE a ainsi distribué une somme totale, y compris les impôts, de CHF 43 millions aux collectivités publiques pour 2015. CHF 351 millions ont été versés aux pouvoirs publics ces 10 dernières années.

Action nominative unique

L'Assemblée générale a accepté la réforme des statuts de la banque, changement induit par les modifications de la Loi sur la Banque Cantonale de Genève, votée par le Grand Conseil le 29.01.2016. Ces modifications visent, pour l'essentiel, à unifier la composition du capital de la banque en introduisant une action nominative unique. Les trois catégories d'actions seront remplacées par une seule catégorie de titre. Chaque action au porteur de CHF 100 de valeur nominale sera convertie en deux actions nominatives de CHF 50 de valeur nominale. Les actions nominatives A et B existantes seront remplacées par les nouvelles actions nominatives. Ces modifications statutaires n'impliquent pas de réduction de la participation des collectivités publiques au capital de la banque.

Les nouveaux statuts n'entreront en vigueur qu'après avoir été ratifiés par le Grand Conseil. Les actions au porteur ne seront converties en actions nominatives qu'après l'entrée en vigueur des nouveaux statuts. Les modalités de la conversion seront communiquées en temps utile aux actionnaires.

La BCGE est un fleuron de Genève

Devant les actionnaires et les invités, Monsieur Serge Dal Busco, Conseiller d'Etat chargé du département des finances du Canton de Genève a pris la parole immédiatement avant l'assemblée. Il a déclaré que : "La BCGE est un fleuron de Genève. Elle cultive des valeurs fortes. Je pense à la rigueur, à la conscience professionnelle, au goût du travail bien fait. Je pense à l'innovation aussi, et à son corollaire, la prudence, sans quoi rien ne dure.

Deux cents ans au service de la population de Genève

Le président du conseil d'administration de la banque Jean-Pierre Roth a, tout comme le Conseiller d'Etat, évoqué le bicentenaire de la banque: "2016 restera dans les mémoires. Nous nous souviendrons qu'elle fut l'occasion de marquer le bicentenaire de la présence d'une banque publique à Genève et que d'importantes étapes visant à moderniser l'organisation de la banque furent franchies. Certes, de 1816 à 2016, l'environnement dans lequel opère l'établissement public du canton a profondément changé: la population genevoise a plus que décuplé, les structures économiques et les réalités technologiques ont connu des développements que personne ne pouvait imaginer à l'époque. Mais le besoin d'un établissement public de crédit, avec son centre de décision à Genève, reste pleinement avéré."

Universelle et résiliente: une banque profilée pour la Genève économique de demain

De son côté, Blaise Goetschin, président de la direction générale, présentant le rapport annuel, a souligné que la banque: "construit son avenir en avançant sur quatre axes: élever son niveau d'expertise dans chaque métier par la formation et le recrutement de talents, élargir son cercle d'investisseurs privés et institutionnels et renforcer ses fonds propres, accroître son champ d'action géographique pour accompagner l'économie genevoise dans sa dynamique internationale et, enfin, innover afin que ses prestations de services maintiennent durablement leurs avantages compétitifs".

Compétitivité affirmée de la banque sur ses marchés

En 2015, la banque continue à gagner du terrain dans les crédits, la gestion de fortune et les activités de conseil. "Nous nous employons à servir les acteurs de l'économie genevoise dans leur développement local et international", a expliqué Blaise Goetschin.

Productivité préservée

Avec un cost income ratio de 60.9%, la productivité tient bien la comparaison avec les banques suisses de nature universelle et qui disposent d'activités internationales. Les charges d'exploitation sont bien maîtrisées, notamment en raison de l'efficacité d'un modèle de production axé sur la sous-traitance d'opérations et la collaboration avec d'autres banques cantonales.

Profitabilité élevée

En 2015, avec un return on equity de 10%, la BCGE se situe en première position face à son benchmark (un groupe de banques constitué d'instituts similaires: les banques cantonales de Bâle-Ville, Berne, Lucerne et Saint-Gall). La BCGE réalise aussi une performance supérieure à la moyenne de l'ensemble des banques cantonales. Dans l'absolu, 10% est un excellent rendement, en particulier si l'on prend en considération le niveau très bas du taux franc suisse sans risque qui est négatif en 2015.

Pérennité préparée

La qualité des revenus est l'un des facteurs-clés pour préparer l'avenir. Dans une économie suisse à faible croissance, avec des taux d'intérêt négatifs, le chiffre d'affaires total bancaire est en recul. Dans un tel environnement, il convient de protéger le niveau des revenus en diversifiant leurs sources. Des sources basées sur de nombreux métiers, sur divers marchés boursiers, monnaies et économies en Suisse et à l'étranger. L'activité internationale permet de réaliser 17.5% du chiffre d'affaires en devises autres que le franc suisse.

A la diversité des métiers s'ajoute l'impératif d'une diversification du refinancement, 35% de ce dernier proviennent des emprunts et prêts des centrales d'émission des lettres de gage, des fonds propres et des autres banques. La banque se refinance en grande partie par le canal traditionnel de l'épargne. Elle développe aussi son activité de gestion de fortune privée et institutionnelle pour collecter des devises et diversifier les provenances géographiques des dépôts. Cette qualité du refinancement sécurise la gestion financière de la banque et permet de remplir les exigences réglementaires toujours plus strictes d'approvisionnement en liquidités.

Perspectives 2016

La banque poursuit son expansion commerciale, malgré un contexte financier national et international incertain. Elle s'appuie sur la diversité de ses compétences et sur l'adéquation de son modèle d'affaires aux spécificités de l'économie genevoise. Pour l'année en cours, les perspectives restent bien orientées. Toutefois, l'érosion de la marge d'intérêt restera un point de préoccupation et empêchera vraisemblablement d'améliorer encore le niveau de profitabilité.

 

Nicolas Demierre, nouveau chef du trade finance

Genève, le 15 avril 2016 - La direction générale a promu Nicolas Demierre au poste de chef de l'unité d'affaires Global commodity finance dès le 1er avril, en remplacement de Philippe Terrier. Cette unité d'affaires est en charge du financement du négoce international de matières premières et compte près de 230 clients.

Nicolas Demierre a rejoint la banque le 1er juillet 1999 en qualité d'assistant gestionnaire Négoce. Il est nommé cadre le 1er janvier 2000 dans des fonctions de gestionnaire Négoce, puis membre adjoint de la direction, le 1er janvier 2005. En décembre 2010, il prend la responsabilité du département Commodity structured finance, poste qu'il continue d'assurer ad interim.

Nicolas Demierre est au bénéfice d'une licence en relations internationales de l'Institut universitaire de hautes études internationales (HEI), de Genève. Avant de rejoindre la BCGE, il a travaillé pour l'UBS puis la BNP (Suisse) SA, dans le domaine du financement du négoce international de matières premières.

Philippe Terrier a rejoint la BCGE le 1er juillet 1999 en qualité de gestionnaire Négoce et en tant que membre de direction. Il a été nommé au rang de directeur le 1er avril 2010 et a repris la responsabilité de l'unité d'affaires Global commodity finance en mai 2011. Philippe Terrier a pris sa retraite à compter du 31 mars 2016.

La direction générale félicite : "Nicolas Demierre pour sa nomination et remercie chaleureusement Philippe Terrier dont l'engagement sans faille a largement contribué au développement de nos activités de négoce international de matières premières."

 

Un parcours historique dans la Ville de Genève

Genève, le 31 mars 2016 - La Banque cantonale de Genève (BCGE) qui fête, cette année, ses deux cents ans d'existence, met à disposition du public un parcours audio-guidé à travers la ville de Genève qui retrace l'histoire de l'établissement et l'évolution de lieux célèbres de la Cité Calvin. Réalisé à l'aide d'un guide vocal virtuel disponible sur smartphones, le parcours propose à la collectivité locale de découvrir l'histoire des différents bâtiments qui ont accueilli les sièges de la Caisse d'Epargne, fondée en 1816, et de la Banque hypothécaire, fondée en 1847.

Un parcours anecdotique à travers la Ville de Genève

Dès le 31 mars, les amoureux de la Vieille-Ville, Genevois de souche ou touristes de passage pourront parcourir le centre historique de la Cité et découvrir les nombreuses facettes de l'histoire bancaire genevoise. Avec comme point de départ l'Hôtel-de-Ville, les participants seront guidés par la voix d'un historien de renom, Bernard Lescaze, qui les fera voyager entre les divers sites ayant accueilli les sièges successifs de la Banque depuis sa naissance. Le parcours d'1.7 km se pratique à pied pendant 40 minutes environ et termine sa boucle sur le Quai de l'Ile au siège actuel de la BCGE, construit en 1993.

Une innovation technologique mondialement reconnue

Pour son parcours, la BCGE a fait appel à l'application gratuite de visites audio-guidées, izi.TRAVEL, créé en 2013 par une équipe d'innovateurs néerlandais et un investisseur suisse. Cet outil, utilisé par la Ville de Genève lors de la célébration de son bicentenaire en 2015, est aujourd'hui répandu et facile d'utilisation ; il ambitionne de devenir l'outil mondial d'exploration de villes et de musées. La BCGE est la première banque à proposer une visite culturelle à travers cette application. Cette dernière peut être téléchargée sur les stores pour smartphones ou via le QR code suivant :

application gratuite de visites audio-guidées izi.TRAVEL
 

Résultats annuels 2015 - Nouvelle hausse de la profitabilité et progression du dividende de 10%

Genève, le 1 er mars 2016 - La Banque Cantonale de Genève, qui célèbre cette année son bicentenaire, a réalisé de très bons résultats 2015. La profitabilité, exprimée par le bénéfice net de CHF 78.2 millions (+2.7%) et le résultat opérationnel de CHF 130 millions (+12.6%), a progressé de manière substantielle en 2015. La banque renforce aussi sa compétitivité avec une augmentation des actifs gérés et administrés et des prêts hypothécaires qui atteignent de nouveaux seuils à, respectivement, CHF 21.8 milliards (+9.7%) et CHF 10 milliards (+4.9%). Les fonds propres dépassent CHF 1.3 milliard (+6.8%). Le dividende qui sera proposé le 26 avril 2016 à l’Assemblée générale sera augmenté à 5.5% du nominal (+10%). Au sujet de l’exercice 2016, la banque table sur un niveau de rentabilité comparable à celui de 2015.






Pour prendre connaissance des résultats des exercices précédents, cliquez ici.


 

Les meilleures actions de l'économie genevoise réunies dans un Certificat

Genève, le 26 février 2016 - La Banque Cantonale de Genève lance le Certificat Tracker Geneva Economy Quintessence, composé d'un panier d'actions reflétant l'économie genevoise. Cet instrument permet à la banque de créer et d'offrir un accès inédit aux meilleures entreprises genevoises cotées pour les investisseurs. Cette innovation s'inscrit dans le cadre du bicentenaire de l'établissement. Ce produit est offert à la souscription pour les investisseurs, dès le lundi 29 février 2016.

Des sociétés à forte valeur ajoutée, établies à Genève *
Genève, ville ouverte sur l'international, abrite de nombreuses entreprises multinationales et entreprises suisses de qualité. Le cadre économique genevois exige, toutefois, une activité à forte valeur ajoutée pour les sociétés qui s'y installent et une gouvernance solide compte-tenu d'un cadre réglementaire strict. En ce sens, l'appartenance totale ou partielle à cette place économique est un indicateur de qualité et de sophistication. La BCGE a, ainsi, choisi d'intégrer dans le Certificat des sociétés ayant une activité significative à Genève (en termes de génération d'emplois et de rôle dans l'économie cantonale), affichant une capitalisation boursière supérieure à CHF 500 millions et étant cotées sur des grandes places boursières.

Diversification sectorielle et liquidité de marché
La composition initiale du Certificat comprend 22 titres appartenant à 12 secteurs d'activité. Parmi ceux-ci, notamment, les banques, l'horlogerie, la pharmacie, la technologie, l'automobile, la parfumerie et arômes. Le Certificat porte une attention particulière à la liquidité du marché et plafonne la pondération pour les actions moins liquides.

Exposition aux monnaies étrangères
Le panier d'actions du Certificat est exposé actuellement à sept monnaies différentes et rassemble des entreprises de sept pays. Le CHF représente une part d'environ 50%. L'USD se classe en deuxième position (environ 15%), suivi par la GBP (environ 10%). L'EUR se place en cinquième position avec un poids inférieur à 8%. A l'instar de l'économie genevoise, le Certificat est résolument orienté vers l'international tout en conservant ses atouts helvétiques. Libellé en CHF, de même que la distribution des dividendes, il ne couvre pas l'exposition aux devises.

Distribution de dividende
Le Certificat distribue intégralement les dividendes versés par les entreprises du panier. Le rendement brut du dividende est actuellement estimé à environ 2.8%.

Gestion active
Le Certificat est géré de manière dynamique en fonction de l'évolution de l'économie et des conditions du marché. Les simulations historiques sur les onze dernières années, effectuées sur la base du panier actuel, indiquent une performance de 12.6% par année, supérieur aux 6.6% du marché suisse (indice SPI) et aux 3.7% de l'indice mondial en CHF. La volatilité issue des simulations est de l'ordre de 18%, soit légèrement supérieure à celle du marché suisse. Le nouveau Certificat se profile comme un investissement de croissance avec un potentiel de hausse important. Il sera géré de manière dynamique par l'Asset Management de la BCGE. L'émission du Certificat a été confiée à la BCV.

Numéro de valeur : 31057987 (ISIN CH0310579872), sans maturité (open end), prix à l'émission de CHF 100. Période de souscription du 29 février au 21 mars 2016. Il peut être acheté auprès de la plateforme de bourse en ligne BCGE 1816 ou en s'adressant à son conseiller BCGE.





 

La Banque Cantonale de Genève fête ses 200 ans

Genève, le 21 janvier 2016 - La Banque cantonale de Genève (BCGE) fête, cette année, ses deux cents ans d'existence. La plus ancienne des banques cantonales suisses entend marquer son bicentenaire au travers d'un programme sobre et ciblé. Celui-ci prévoit diverses actions ayant pour but de remercier l'ensemble des parties prenantes (actionnaires, clients, collaborateurs, collectivité notamment) qui ont contribué à ses récents succès ainsi qu'à sa solidité rétablie.

Hier : une longue histoire *
La Caisse d'Epargne a été fondée en 1816 par les philanthropes Jean-Augustin-Pyramus de Candolle et Charles-Richard Tronchin afin d'initier la population genevoise à l'épargne. Le 1er janvier 1994 signe la naissance de la Banque Cantonale de Genève suite à une votation populaire qui permet la fusion de la Caisse d'Epargne (CEG), fondée en 1816, et de la Banque Hypothécaire (BCG), fondée en 1847. Dans les années 1990, le marché genevois et suisse connaît une surchauffe immobilière, puis une récession. Comme d'autres banques, la BCGE subit des difficultés financières importantes. Grâce à l'intervention de l'Etat et à la création de la Fondation de Valorisation des actifs de la banque, elle reprend son souffle. Dès 2000, sous l'égide d'une nouvelle gouvernance, la banque redresse le cap. Elle double de valeur, réunit plus de 13'000 actionnaires et offre le paiement régulier de dividendes et d'impôts. Après la revente de tous ses biens sur le marché immobilier, la Fondation est liquidée en 2011. Les quinze dernières années, la BCGE a créé près d'un milliard de francs de valeur pour la communauté.
* Sources : Bernard Lescaze, Historien, et BCGE

Aujourd'hui : un acteur majeur de l'économie genevoise
La BCGE exerce une fonction vitale de soutien et de dynamisation de l'économie régionale conformément à sa mission légale. Banque de dépôt sûre, elle dispose d'un rating S&P A+/A -1/Stable. Son actionnariat diversifié (public à 72.6% - détenu par le canton, la ville et les communes genevoises – et privé à 27.4%) en fait un acteur du marché reconnu et coté en bourse suisse SIX Swiss Exchange (code: BCGE). Aujourd'hui, seule banque universelle au siège genevois, la BCGE propose aux particuliers, aux entreprises et aux institutions des prestations bancaires diversifiées et de qualité : services bancaires quotidiens, private banking, asset management, prévoyance, financements hypothécaires et crédits aux entreprises et collectivités publiques, salle des marchés, ingénierie financière, corporate finance et global commodity finance. Pôle principal du financement de l'économie genevoise (CHF 13.7 milliards), la BCGE a versé CHF 327 millions aux pouvoirs publics depuis 2005. Ses fonds sous gestion et administration totalisent CHF 20.8 milliards. Acteur cantonal de proximité, la banque met au service de la collectivité le réseau bancaire le plus dense du canton (22 agences, 5 espaces 24h/24 et 132 automates bancaires) ainsi que des services de banque en ligne efficients et évolutifs (netbanking, bourse en ligne, application mobile, etc.)

Demain : un groupe diversifié et en croissance
27ebanque suisse en termes de bilan, elle emploie plus de 700 collaborateurs. Elle dispose de succursales avec le marché national (Lausanne, Zurich) dans les segments de la gestion privée et institutionnelle. Le groupe BCGE est également détenteur de Dimension S.A., Lausanne, société spécialisée en évaluation et transmission d'entreprises et de Capital Transmission S.A., Genève, société d'investissement qui accompagne en private equity les entreprises et les investisseurs dans des opérations de transmission ou d'expansion d'entreprises (siège à Genève). Sa filiale française, Banque Cantonale de Genève (France) S.A., propose des activités de financement d'entreprises et d'immobilier à une clientèle d'entreprises et d'indépendants, ainsi que de la gestion de patrimoine à une clientèle de particuliers. Sise à Lyon, elle a ouvert des succursales à Paris et Annecy.

Outre-mer : un modèle d'affaires adapté à la dimension internationale de Genève
Egalement accessible à une clientèle internationale, le groupe BCGE a des bureaux de représentation à l'étranger (Dubaï, Hong Kong). Les bureaux BCGE à Hong-Kong et Dubaï visent à représenter la banque dans les zones de l'Asie et des Émirats arabes unis dans ses principales activités commerciales, qui comprennent la banque privée, le correspondent banking et le global commodity finance. Ils offrent aux clients BCGE les atouts d'une place financière stable sur les plans politique, économique et monétaire ainsi qu'un point de vue et un accès à ces marchés financiers. Plus de 20% des revenus du groupe sont générés en EUR et USD.

En 2016 : un bicentenaire sobre et ciblé
Banque de tous les Genevois, la BCGE entend remercier, par quelques actions concrètes, toutes les parties prenantes (clients, collaborateurs, actionnaires, collectivités publiques, acteurs et groupements économiques, etc.) qui ont contribué à son développement et sa solidité retrouvée. Pour ce faire, elle a dessiné un programme autour de quatre axes principaux : la transmission du patrimoine historique régional, l'éducation orientée vers les jeunes, la valorisation du tissu économique et industriel local et le rayonnement de la Genève internationale. Ces axes donneront lieu à quelques réalisations qui seront communiqués au fur et à mesure de l'année 2016 via les canaux d'information de la BCGE (magazine clientèle « Dialogue », site internet www.bcge.ch) et les médias. Pour marquer la célébration de son bicentenaire, la BCGE a créé un logo particulier qui sera diffusé durant l'année 2016 sur l'ensemble de ses supports de communication. Il est bâti sur 3 éléments : le « jet d'eau » symbole de la rade et qui porte l'esprit de Genève, les « 200 ans » de longévité de la banque, le « bâtiment du Siège BCGE » (quai de l'Ile), symbole d'une institution au service de l'économie et au centre de la Cité.





 

Les fonds Synchrony passent le cap de CHF 1.5 milliard

Genève, le 22 décembre 2015 - La masse sous gestion des fonds Synchrony a atteint pour la première fois la barre de CHF 1.546 milliard au 30 novembre 2015. La progression constante des avoirs gérés témoigne de la qualité des produits et du savoir-faire Synchrony.

BCGE Asset Management crée et gère des fonds de placement à Genève, depuis 1996. Ces instruments de placement, destinés aux investisseurs institutionnels et privés, sont régulièrement primés (Fund Awards). Ils se déclinent en fonds actifs et/ou en fonds quantitatifs. La gamme Synchrony regroupe plus de 50 fonds. Parmi les trois grandes catégories de fonds Synchrony, on compte:
  • les fonds en actions (48 % du total): approche mondiale ou par secteur géographique (Suisse, Europe, Etats-Unis ou pays émergents);
  • les fonds en obligations (25 %): de la Confédération helvétique ou de première qualité en CHF ou EUR;
  • les fonds d'allocation d'actifs (27%): 3 profils (défensif, équilibré et dynamique);
8% des avoirs sont destinés à la prévoyance (respectant la LPP) et 10% sont gérés selon des critères durables (principes d'investissement issus du développement durable).

Outre les fonds de placement Synchrony, le pôle Asset Management de la BCGE gère les mandats de gestion institutionnels et privés de CHF 3.5 milliard au 30.06.2015. De plus, il exploite une cellule Advisory proposant un conseil sophistiqué pour les grands portefeuilles. « L'Asset Management constitue une priorité stratégique dans un domaine peu consommateur de fonds propres, et permet à la banque de diversifier ses revenus » a déclaré Constantino Cancela, Chef de BCGE Asset Management.



 

Notation
Standard & Poor's a confirmé le rating de la Banque Cantonale de Genève à A+/A-1/Stable

Genève, le 17 décembre 2015 - L'agence de notation Standard & Poor's (S&P) vient de confirmer le rating de la BCGE à A+/A-1/Stable. La note (rating) A+ qualifie les engagements à long terme, alors que la note A-1 se réfère à ceux pris à court terme. Cette décision reflète la solidité financière de l'établissement et la régularité de ses résultats.

Commentant l'information, Blaise Goetschin, CEO, a déclaré: "Cette notation de qualité témoigne d'une bonne maîtrise des risques dans un environnement difficile, grevé par les taux négatifs et les coûts engendrés par les réglementations. La banque a su adapter son modèle d'affaires, aux mutations rapides du secteur. Elle devra encore accélérer sa croissance et perfectionner sa productivité."



 

Prévisions conjoncturelles 2016
Conseils aux entreprises et aux particuliers

Vers une reprise de la croissance économique genevoise

Genève, le 15 décembre 2015 - En 2016, l'économie genevoise devrait reprendre quelque peu son sentier de croissance, après 12 mois qui ont été atones. A relever que cette progression sera plus largement due à des effets statistiques qu'à une substantielle amélioration de la situation.

Conjoncture affectée par les taux de change et les taux d'intérêt négatifs

Dans le canton, la croissance économique devrait se redresser un peu avec une progression de 1.5% (contre 0.5% en 2015). Les taux de change affectent négativement la croissance par le biais des exportations. Toutefois, la récente dépréciation du CHF face à l'USD, si elle se prolonge, pourrait distinguer Genève du reste de la Suisse. En effet, la part des exportations libellée dans cette monnaie est nettement plus importante dans le canton qu'ailleurs dans le pays. Par ailleurs, l'impact défavorable des taux négatifs sur le secteur financier, limite sa contribution à une reprise plus dynamique. Un retour aux pics de croissance précédents paraît donc peu probable à Genève, contrairement à ce qu'indiquerait le baromètre des indicateurs avancés.

Sur le front de l'emploi, la situation continuera de se détériorer quelque peu avec une progression du taux de chômage à 5.9%, (contre 5.6% en 2015 en moyenne) ; ce niveau anticipé n'a pas été atteint depuis près de cinq ans. En effet, l'emploi est un des éléments d'ajustement qui s'impose à de nombreuses entreprises pour s'adapter aux conséquences du choc de la hausse du CHF, le 15 janvier dernier. Après un recul des prix à la consommation de 1% à Genève en 2015, l'inflation devrait se rapprocher de zéro en atteignant -0.3% en moyenne sur l'année.

En Suisse la croissance atteindrait 1.1% en 2016

Les révisions récentes du PIB en Suisse témoignent de sa faiblesse, mais il est encore soutenu par la consommation privée. En 2016, la légère détérioration de l'emploi pourrait peser sur la croissance domestique. Cependant, l'absorption progressive du choc du taux de change par les entreprises exposées à la demande externe les repositionnera, ce qui sera en faveur d'un regain modéré de croissance.

Perspectives des taux d'intérêt

Dans un contexte de contraction des prix et d'attente d'éventuelles interventions de la Banque nationale suisse (BNS), notamment, dans la lancée de la Banque centrale européenne, la courbe des taux est en territoire négatif jusqu'à des échéances supérieures à 10 ans. Selon la BNS, le maintien du taux de change non loin de 1.1 CHF par EUR justifie de s'assurer d'un écart stable entre les taux libor et les taux euribor. Les taux de changes sont parmi les principales préoccupations des banques centrales et ne manqueront pas de maintenir la volatilité financière et économique; la normalisation des taux n'est pas à l'ordre du jour, excepté aux Etats-Unis. Les taux à 10 ans en CHF pourraient continuer d'osciller autour des niveaux observés en 2015, tantôt en territoire négatif, tantôt en territoire positif.

Opportunités

Dans un contexte difficile, quelques éléments se profilent toutefois comme des opportunités pour l'économie genevoise. L'environnement européen est réorienté, même modestement, vers la croissance. Les prix de l'immobilier dans le canton ont enregistré un repli modéré, les conditions de financement sont très attractives, le CHF est stable, les prix de l'énergie sont bas et l'USD est fort.

Contraintes

Dans cet environnement, les contraintes sont bien réelles. Le climat des affaires reste fragile à Genève et la dégradation du marché du travail affectera la consommation. Les entreprises font face aux incertitudes liées aux conditions-cadres, dont la fiscalité ; les dépôts importants sont affectés par les taux négatifs.

Conseils aux entreprises pour 2016

En réponse au scénario ci-dessus, la BCGE conseille aux entreprises de protéger leur compétitivité par des investissements dans l'innovation. Il est opportun d'exploiter les opportunités de croissance, notamment à l'exportation, sur de nouveaux marchés (en USD par exemple). Il est essentiel de faire une analyse de son portefeuille de dettes et de se refinancer sur le long terme. Gérer au mieux sa liquidité, notamment par le suivi de ses débiteurs, est préconisé, de même que réduire une partie du risque de change en utilisant des couvertures adéquates. On peut rechercher des solutions de financement supplémentaires comme le leasing de biens d'équipement ou le private equity et exploiter les opportunités d'acquisitions d'entreprises. Enfin, il est utile de s'entretenir régulièrement avec son banquier et de procéder avec lui à un check-up systématique de sa situation financière.

Conseils aux particuliers pour 2016

Du côté des particuliers, la BCGE suggère d'examiner attentivement et avec l'aide d'experts en évaluation les prix en cas d'achat immobilier. Il s'agit aussi de profiter des taux extraordinairement bas. Ils permettent de financer des travaux de rénovation et de productivité (économie d'énergie) ainsi que de réduire ses risques en empruntant sur de longues échéances (taux fixes à 10-15 ans). On devrait procéder à une analyse de son portefeuille de titres, en privilégiant les investissements diversifiés en actions de grande qualité. Les hedge funds, les matières premières et les métaux précieux sont à éviter. Il est aussi important d'optimiser sa prévoyance privée par des rachats de cotisations dans sa caisse de retraite.

La BCGE dans la mêlée au soutien de ses clients

La banque offre sa protection contre les taux négatifs à plus de 200'000 clients. Elle maintient des conditions de crédit aux PME très attractives. Enfin, à l'heure de la "fintech", la BCGE maintient une présence humaine et le réseau de proximité au centre du dispositif de service pour la clientèle genevoise.



 

BCGE - Anne de Gendre prend la tête de la succursale de Lausanne

Genève, le 4 décembre 2015 – La succursale de Lausanne de la BCGE, entité qui fait partie du groupe depuis 1997, a une nouvelle cheffe, Madame Anne de Gendre. Cette succursale est centrée sur le métier du private banking pour une clientèle suisse et internationale. En outre, elle conseille et finance de nombreux Genevois établis sur l'arc lémanique. Anne de Gendre met à disposition du groupe une expérience et des connaissances de premier plan. Elle a pour mission de poursuivre sur le chemin de la croissance et de veiller à la qualité de service et au respect d'une politique de conformité très exigeante.

Une personne d'expérience
Anne de Gendre a pris, depuis le 1er août de cette année, la tête de la succursale de Lausanne de la BCGE. Elle dispose d'une expérience internationale variée acquise chez BNP Paribas au cours des 27 ans où elle a travaillé pour ce groupe. Elle a occupé différents postes opérationnels et a, notamment, été responsable de l'équipe CEI et pays de l'Est pour le wealth management de Genève. Elle a également été responsable au sein du département Financements d'actifs, d'une clientèle d'armateurs internationaux. Anne de Gendre est titulaire d'un diplôme du Centre de préparation aux échanges internationaux, de Paris, et d'un diplôme supérieur de russe de l'Institut national des langues et civilisations orientales, également à Paris.

Une entité au service du private banking
La succursale de Lausanne offre un service de haut de gamme dans les activités de banque privée pour la clientèle suisse, en particulier des Genevois, résidant sur l'arc lémanique et des clients internationaux, par exemple des dirigeants étrangers de sociétés établies dans le Grand Genève. Le bureau comptant douze collaborateurs, est organisé en trois équipes distinctes et complémentaires. Le premier team est notamment chargé des financements hypothécaires et des crédits lombards pour l'ensemble de la division internationale de la banque. Les deux autres équipes sont en charge du private banking international et se répartissent les clients en fonction des spécialisations par pays et par langue.
La succursale a été entièrement repensée et rénovée cette année et dispose de bureaux totalement adaptés aux besoins d'une clientèle exigeante.

Une présence toujours plus affirmée en private banking
Le private banking à la BCGE s'appuie sur des fonds gérés administrés de plus de CHF 20 milliards (soit CHF 20.8 milliards) au 30.06.2015. En tant que banque de gestion de patrimoine pour la clientèle privée et institutionnelle, la BCGE propose une gamme complète de prestations adaptées à chaque segment de clientèle. Sa philosophie de placement (www.bcge.ch/pdf/philosophie-investissement-BCGE.pdf) incite ses clients à la prudence et à la préservation de leur capital. Une présence à Genève, Zurich, Lausanne, Lyon, Annecy, Paris ainsi que deux bureaux de représentation à Dubaï et à Hong Kong permettent aussi d'accompagner la clientèle genevoise à l'international.





 

BCGE - Les fonds BCGE regroupés sous la marque unique « Synchrony »

Genève, le 16 octobre 2015 – Les fonds BCGE, jusqu'alors proposés sous l'appellation BCGE Synchrony, sont désormais regroupés sous la marque unique « Synchrony ». Ce label étant devenu une référence depuis la création et le développement de la gamme de fonds de la banque en 1996, la BCGE entend capitaliser sur cette marque, qui lui est propre, pour déployer davantage sa notoriété.

Une marque d'envergure nationale et internationale
Cette décision découle de la volonté de promouvoir une marque propre pour les fonds de placement BCGE sur le territoire national et international. Elle s'inscrit pleinement dans une logique d'expansion de l'activité de gestion discrétionnaire. Ce changement n'influence en rien la politique de placement des fonds BCGE. La documentation liée aux fonds (factsheets, KIID, règlement, publications, etc.) sera adaptée en conséquence.

Une gamme de fonds solide et étendue
BCGE Asset Management crée et gère des fonds de placement à Genève, depuis 1996. Ces derniers, destinés aux investisseurs institutionnels et privés, sont régulièrement primés (Fund Awards) depuis 1998. Ils se déclinent en fonds actifs et/ou en fonds quantitatifs. La gamme Synchrony regroupe plus de 50 fonds, dont la fortune totale atteint CHF 1,418 milliard au 30 septembre 2015. Parmi les cinq grandes catégories de fonds Synchrony, déclinés en fonds actifs et/ou quantitatifs, on compte:

  • les fonds en actions : approche mondiale ou par secteur géographique (Suisse, Europe, Etats-Unis ou pays émergents);
  • les fonds en obligations : de la Confédération Helvétique ou de première qualité en CHF ou EUR;
  • les fonds d'allocation d'actifs : 3 profils (défensif, équilibré et dynamique);
  • les fonds destinés à la prévoyance (respectant la LPP);
  • les fonds durables : critères d'investissement issus du développement durable.




 

UBS, Credit Suisse et les Banques Cantonales Latines adoptent une norme de certification commune pour les conseillers à la clientèle

UBS, Credit Suisse et les Banques Cantonales Latines ont adopté une norme de certification commune, reconnue par la Confédération, pour les conseillers à la clientèle. Cette norme se fonde sur le processus de certification introduit par UBS en 2012 conjointement avec l'organisme de certification Swiss Association for Quality (SAQ) et englobe la solide expérience de chacun de ces établissements en matière de formation interne. Cette nouveauté permet d'introduire sur la place financière suisse des critères de référence comparables pour certifier la compétence et le savoir-faire des collaborateurs du Wealth Management, de la banque de détail et des activités liées à la Clientèle Entreprises.

Zurich, le 8 octobre 2015 – La complexité ne cesse de croître sur les marchés financiers, et avec elle les exigences des clients en matière de conseil et les compétences dont doivent disposer les conseillers à la clientèle. UBS, Credit Suisse et les Banques Cantonales Latines (Banques Cantonales des cantons TI, FR, GE, JU, VS, NE et VD) tiennent compte de cette évolution en définissant une norme de certification commune, reconnue par la Confédération et permettant aux conseillers de justifier de leurs aptitudes sous une forme standardisée et reconnue dans le Wealth Management, la banque de détail et la Clientèle Entreprises.

Un label de qualité pour les conseillers à la clientèle
Les banques participantes poursuivent le développement du processus de certification reconnu par SAQ et introduit en 2012 par UBS sous une forme convenant également à d'autres entreprises. Cette certification ne régit pas uniquement les connaissances générales, les règles de conduite et les contenus spécifiquement bancaires, mais également leur application dans le cadre du conseil. De plus, elle permet aux conseillers à la clientèle de disposer, avec un certificat propre à leur profession, d'un label de qualité reconnu.

La certification est effectuée par SAQ. Cet organisme est accrédité par le Service d'accréditation suisse du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) pour délivrer cette certification reconnue au plan international selon la norme ISO 17024. Les certificats portent le nom de « Certified Wealth Management Advisor » dans la gestion de fortune, de « Conseiller à la clientèle privée certifié » et de « Conseiller à la clientèle individuelle certifié » dans la banque de détail et de « Certified Corporate Banker » dans le domaine de la Clientèle Entreprises.

Engagement en faveur du secteur financier
En poursuivant le développement de cette norme de qualité commune, UBS, Credit Suisse et les Banques Cantonales Latines illustrent leur engagement en faveur de l'autorégulation. Elles voient également dans cette approche une opportunité pour former au mieux leurs collaborateurs et intégrer rapidement les évolutions dans leur domaine. Cette norme sectorielle commune permet par ailleurs une transparence en matière de formation dans le secteur financier helvétique et potentiellement au niveau international dans le Wealth Management.

Cette norme de certification des conseillers à la clientèle est ouverte aux autres banques et milieux intéressés. Disposer d'un nombre important de conseillers à la clientèle dûment certifiés et disposant d'un certificat reconnu par la Confédération ne peut que permettre à la place financière suisse de renforcer sa réputation d'excellence, d'expertise et d'efficacité.



 

BCGE – Le certificat tracker sur les banques cantonales cotées fête sa première année d’existence avec succès

Genève, le 24 septembre 2015 - Le certificat tracker sur les banques cantonales cotées en bourse, lancé en septembre 2014, fête sa première année d'existence et distribue un dividende de CHF 3.66, ce qui correspond à un rendement de 3.7%. Il a réalisé une performance nette (déduction faite de l'ensemble des frais) de 6.3%. Cet instrument de placement est destiné aux investisseurs souhaitant profiter du potentiel d'appréciation des cours des banques cantonales, ainsi que d'une distribution de dividendes dont le niveau est historiquement supérieur à celui de la moyenne du marché suisse. Le caractère innovant de ce certificat est sa gestion active sur la base d'un critère d'efficience économique.

Banques cantonales: une réussite exemplaire
Les banques cantonales sont associées à la réussite économique historique de la Suisse. Soutien fidèle de l'économie réelle, les banques cantonales ont vu leur bilan consolidé passer de CHF 322 milliards à CHF 561 milliards, de 2002 au 1er semestre 2015, alors que les grandes banques internationales ont plutôt réduit la voilure.

Ayant été émis le 18 septembre 2014, ce certificat tracker sur les banques cantonales suisses (CH0250160048) vient de fêter son premier anniversaire et a distribué un montant correspondant à un rendement de 3.7%. Sa performance nette (déduction faite de l'ensemble des frais) est de 6.3%, un chiffre nettement supérieur à l'indice des actions suisses, qui a cédé 0.8% pendant la même période. Son succès auprès de la clientèle a rapidement amené la BCGE à commercialiser un deuxième certificat (CH0271712330) dont la première cotation remonte au 30 mars 2015. Les deux certificats tracker distribuent une fois par année la totalité des dividendes payés par les banques concernées, qui sont actuellement de 3.5% en moyenne, un revenu supérieur à celui du marché. Le premier certificat a, entre son lancement et le 23 septembre 2015, enregistré une volatilité de 6.7%, bien inférieure à celle de 18% du marché suisse des actions.

Certificat tracker: avec gestion active embarquée

Le certificat a été créé et est géré par la BCGE de manière active suivant la règle selon laquelle le poids de chaque titre est proportionnel au ratio entre le bénéfice économique et les fonds propres de la banque. En optant pour un principe d'allocation qui privilégie la profitabilité des fonds propres, la BCGE se fonde sur la conviction que la valorisation boursière d'une entreprise reflète tôt ou tard son efficience économique. Le certificat inclut toutes les banques cantonales cotées ce qui en fait un instrument de placement très bien diversifié. Son émission a été confiée à la BCV.

Numéro de valeur : 25016004 (ISIN CH0250160048), sans maturité (open end).



 

BCGE – La plateforme de bourse en ligne BCGE 1816 accueille son 5'000e investisseur

Genève, le 3 septembre 2015 - BCGE 1816, la solution de bourse en ligne de la Banque Cantonale de Genève, compte désormais 5'000 utilisateurs et administre des actifs pour une valeur de plus de CHF 300 millions.

Lancée en avril 2010, la plateforme de bourse en ligne de la banque, opère sous la marque BCGE 1816; référence à la date de fondation de l'établissement. Cette application est intégrée à BCGE Netbanking, la solution de e-banking qui traite l'ensemble des comptes et paiements. BCGE 1816 peut être activée gratuitement afin d'effectuer, en toute autonomie, achats et ventes de titres, 5'000 utilisateurs l'ont fait. La plateforme BCGE donne accès gratuit à l'application Yourmoney qui fournit des informations boursières détaillées et actualisées en ligne.

BCGE 1816: l'accès facilité aux marchés boursiers suisses et internationaux

BCGE 1816 permet d'investir dans des valeurs suisses et internationales via les places boursières d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Australie et d'Asie (Tokyo et Singapour). Elle se positionne avec des tarifs très avantageux, tant au niveau des droits de garde que des frais de courtage. Ces derniers se montent, par exemple, à CHF 35 pour une transaction d'achat ou de vente d'actions suisses allant jusqu'à CHF 25'000. Les droits de garde se montent à 0.10% par année quel que soit le domicile du titre.

Une stratégie commerciale sur trois piliers

La plateforme BCGE 1816 est caractérisée par sa simplicité d'utilisation, par l'attractivité de sa politique de prix et par le fait qu'elle est adossée à une banque sûre. Ce profil lui permet de convaincre des clients désireux de gérer leurs titres économiquement et en sécurité. Elle ne s'adresse pas à des intervenants pratiquant la spéculation à haute échelle.



 

BCGE – Blaise Goetschin sélectionné parmi les meilleurs CEOs de l'année par l'institut Obermatt

Genève, le 28 août 2015 - Le directeur général de la BCGE, Blaise Goetschin, figure pour la quatrième fois consécutive en tête des classements Obermatt, sélectionnant les meilleurs CEOs de l'année. Il se voit notamment décerner les distinctions « Obermatt Gold Growth Performance » et « Obermatt Gold Operating Performance » fondées sur la performance de la banque en comparaison de celle d'établissements similaires. Ces récompenses reflètent notamment la qualité des décisions stratégiques.

Cette reconnaissance peut être considérée comme significative, car les classements Obermatt sont indépendants. Ils se basent exclusivement sur des données publiques et des calculs financiers transparents qui ont été développés par un institut reconnu.

Au nom de la Banque Cantonale de Genève, Blaise Goetschin accepte l'Obermatt Gold 2015 comme signe de reconnaissance des bons résultats de l'entreprise. Le CEO souligne «Je remercie nos collaborateurs et nos cadres qui sont les artisans de cette performance».

A propos du CEO de l'année et de l'institut Obermatt

Les classements Obermatt annuels aident les investisseurs, les conseils d'administration, ainsi que les responsables de sociétés, à identifier la véritable performance des entreprises. La performance est évaluée selon les chiffres d'un groupe d'entreprises comparables, dans le cas de la BCGE, il s'agit des entreprises du secteur financier.

Obermatt, dont le siège principal est à Zurich, est un institut international de recherche financière spécialisé dans le calcul indexé de la performance. L'indexation neutralise les facteurs externes et standardise les chiffres financiers. La stratégie est ainsi calculée de manière fidèle et les systèmes restent fiables même lors de cycles conjoncturels mouvementés; voir www.obermatt.com.



 

Résultats semestriels du groupe au 30 juin 2015
BCGE – Bénéfice opérationnel en hausse de plus de 11%

Genève, le 11 août 2015 - La Banque Cantonale de Genève réalise un résultat opérationnel record de plus de CHF 60 millions. Le bénéfice net s'accroît de 6% à CHF 45.3 millions. La banque solidifie sa compétitivité et confirme son orientation de croissance avec un bilan qui s'élève à plus de CHF 20 milliards. La profitabilité progresse avec un résultat opérationnel sur fonds propres de 9.8%. Le cost/income ratio, à 60.4%, se situe à un bon niveau en comparaison avec des établissements de même catégorie. Le chiffre d'affaires et les charges d'exploitation varient de concert. Les revenus atteignent CHF 174.2 millions, ils résistent à des pressions conjoncturelles fortes telles que les taux d'intérêt négatifs, l'appréciation du CHF et le fort recul du prix des matières premières. Les fonds gérés et administrés franchissent le seuil significatif de CHF 20 milliards grâce, notamment, à la stratégie de croissance ciblée dans l'asset management et le private banking. Les fonds propres augmentent de 2.1% à CHF 1.26 milliard. En termes de perspectives, le niveau de rentabilité pronostiqué par la banque pour l'ensemble de 2015 est proche de celui de 2014.






Pour prendre connaissance des résultats des exercices précédents, cliquez ici.


 

BCGE – Le cap des 13'000 actionnaires est franchi

Genève, le 28 juillet 2015 - La Banque Cantonale de Genève (BCGE) continue à élargir le cercle de son actionnariat privé et institutionnel.

Le nombre de particuliers et entreprises qui deviennent actionnaires de la BCGE progresse avec régularité, indépendamment de l'environnement économique ou boursier. Cette progression est un signal fort d'adhésion à une stratégie d'affaires axée sur l'économie réelle et sur la qualité et la personnalisation du service à la clientèle. La BCGE est reconnaissante de pouvoir compter sur le soutien déterminant d'un actionnariat dynamique et largement diversifié qui constitue une assise solide pour favoriser la croissance et le rayonnement de l’établissement.

Au 30.06.2015, la banque enregistre 13'089 actionnaires (contre 12'839 à fin 2014), dont 12'697 privés. Cet actionnariat est bien diversifié avec 83.3% des actionnaires connus de la banque (sans compter ceux qui ont déposé leurs titres dans d'autres établissements) qui détiennent entre 1 et 25 actions. En outre, 654 collaborateurs (soit 87% d'entre eux), détiennent 2.2% du capital de la banque.



 

BCGE – Le compte d'épargne en yuan : nouvel instrument de diversification

Genève, le 3 juillet 2015 - La clientèle de la banque peut, désormais, disposer d'un compte épargne en monnaie chinoise.

Un choix élargi pour la gestion des liquidités
La BCGE a créé un compte d'épargne destiné à la clientèle privée et libellé en yuan. Ce compte en monnaie chinoise est rémunéré actuellement au taux de 2%. Accessible dès l'âge de 18 ans, sans limite inférieure de montant, il ne supporte aucun frais de tenue de compte. Cette offre est unique sur le marché suisse.

Proposé sous l'appellation de compte Epargne Classic CNY (CNY – Chinese Yuan Renminbi est l'abréviation officielle de la monnaie chinoise), il complète les autres possibilités d'épargne offertes par la banque, à savoir les comptes en CHF, EUR et USD. Il permettra aux investisseurs et épargnants, confrontés aux taux négatifs suisses et à la volatilité de l'Euro, de se diversifier et d'accompagner la probable émergence planétaire de la devise chinoise.

La limite de retrait au guichet, par ailleurs gratuit, sur le compte Epargne Classic CNY est fixée à CHF 50'000 par an (contrevaleur en CNY). Au-delà de cette dernière, un préavis de 3 mois est demandé.



 

Entreprise commune des banques cantonales

Le CEO de la BCGE réélu Président de la Centrale de lettres de gage


Genève, le 26 juin 2015 - Le CEO de la Banque Cantonale de Genève a été réélu au poste de Président de la Centrale de lettres de gage (CLG) des banques cantonales suisses S.A. lors de la 84e assemblée générale.

Au service d'une communauté soudée
La CLG, a tenu aujourd'hui son Assemblée générale à Berne. Une quarantaine de participants regroupant notamment des représentants d'établissements de la place financière suisse (banques cantonales actionnaires, SIX Swiss Exchange, FINMA, etc.) ont assisté à celle-ci. Dans cette fonction depuis 2006, Blaise Goetschin a été reconduit à la présidence de la Centrale jusqu'en 2018. « C'est, là, une nouvelle opportunité pour Genève de servir une institution nationale prestigieuse », (B. Goetschin).

Plus de 80 ans au service de l'immobilier
La CLG a été créée en 1932 dans le cadre d'une volonté de la Confédération de faciliter le financement du logement. Elle a pour mission d'assurer aux propriétaires fonciers, au travers du système bancaire, en l'occurrence les 24 banques cantonales, des financements sur le long terme à un taux aussi stable et aussi réduit que possible.

A l'autre extrémité de la chaîne, elle permet une intéressante rémunération, sans risque pour l'investisseur. La lettre de gage, une marque protégée, constitue le compartiment le plus important du marché obligataire suisse devant les emprunts de la Confédération. Elle se profile comme un instrument sûr et liquide ; elle dispose d'un rating AAA auprès de l'agence de notation Moody's.



 

Corporate finance
Un conseil modulaire au service des stratégies actionnariales


Genève, le 25 juin 2015 - Force motrice de l'économie genevoise, la banque cantonale contribue de façon toujours plus complète au développement des entreprises grâce à un engagement financier de près de CHF 14 milliards et une offre innovante. La banque a présenté aujourd'hui aux médias, lors d'une conférence de presse, ses compétences en matière de corporate finance.

Une large gamme d'interventions pour l'entreprise ou l'actionnaire
Depuis toujours, la BCGE a accompagné l'économie genevoise par le biais du financement traditionnel de l'entreprise. Aujourd'hui, elle propose en plus aux entreprises de toutes tailles, dans les situations correspondant à leur cycle de vie (création, expansion, pérennisation, transmission/succession) des prestations de haute valeur ajoutée. Pour ce faire, la banque capitalise sur quatre entités spécialisées :
  • son centre de compétence en ingénierie financière,
  • sa salle des marchés, à Genève, et ses deux filiales,
  • Dimension SA
  • Capital Transmission SA.


 

Conjoncture
En 2016, la croissance économique genevoise suivra de près la progression suisse


Genève, le 25 juin 2015 - La BCGE anticipe une croissance de 0.7% pour l'économie genevoise en 2015, un chiffre proche des 0.8%, pronostiqués pour 2016. La progression est ainsi en léger retrait face à celle de l'ensemble de l'économie suisse, qui devrait avancer de 0.9%, puis 1.3% en 2016. Les taux d'intérêt à 10 ans en CHF devraient rester légèrement positifs ces 12 prochains mois.

0.8% de croissance à Genève pour 2016
Valérie Lemaigre, économiste en chef de la BCGE, anticipe une croissance de 0.7% pour l'économie genevoise en 2015, un chiffre proche des 0.8%, pronostiqués pour 2016. Ce retrait face à l'ensemble de l'économie suisse en progression de 0.9%, puis 1.3% en 2016, se justifie par l'impact potentiel des taux d'intérêt négatifs et du choc sur les taux de change. Les secteurs les plus exposés, commerce, tourisme et finance en particulier, souffrent déjà depuis le premier trimestre et continueront de peser sur la croissance.

Tant Genève que la Suisse s'inscriront ainsi dans un mouvement moins haussier que ceux de la zone euro et des Etats-Unis. L'appréciation de l'USD, qui devrait notamment encore progresser de l'ordre de 5% face au CHF dans les 12 prochains mois, et la volatilité des changes, engendrent un ralentissement du cycle des exportations mondiales et un cycle économique plus volatil. Les anticipations de politique de liquidités (quantitative easing) de la Banque centrale européenne (BCE) ont fortement affaibli l'EUR au bénéfice de la reprise de la croissance. Cette tendance devrait s'interrompre même si les évènements grecs peuvent maintenir une certaine volatilité à court terme.

Inflation négative
La force du franc et les bas prix du pétrole contribueront à induire une inflation sensiblement négative cette année à -0.8%, tant à Genève que pour l'ensemble de la Suisse. Toutefois, ce phénomène devrait s'estomper et une timide inflation, de 0% à 0.6%, est attendue en 2016, par réaction statistique essentiellement. Les taux à 10 ans en CHF devraient rester légèrement positifs ces 12 prochains mois pour autant que la Banque nationale suisse maintienne ses taux directeurs stables et en territoire négatif ; mesure plus que probable tant que la BCE conserve sa politique de liquidités prévue jusqu'en septembre 2016.

Les prévisions de croissance suisse et genevoise sont empreintes d'une forte incertitude



 

Conseil aux entreprises
Acquisition de Dimension


Genève, le 26 mai 2015 - Dimension SA et la Banque Cantonale de Genève unissent leurs capacités et compétences dans le domaine spécialisé des évaluations et transmissions d'entreprises. Le groupe BCGE s'est porté acquéreur de 100% du capital de Dimension SA, Lausanne, le 22 mai 2015. Il s'agit pour les deux parties de créer une plateforme opérationnelle couvrant la région de Suisse occidentale, de Genève à Berne.

Dimension SA est une société très réputée, active dans le domaine des fusions acquisitions depuis 1994, avec à son actif 170 transactions, principalement dans le canton de Vaud et l'Arc jurassien. La Banque Cantonale de Genève a débuté plus récemment dans le métier, avec une activité centrée jusqu'ici sur Genève et sa région. La nouvelle entité, désormais filiale à 100% de BCGE, sera dirigée par Claude Romy et opérera sous le nom de Dimension SA avec son siège à Lausanne, et succursale à Genève. Elle vise à apporter aux propriétaires d'entreprises et leurs familles des conseils et des solutions en matière de succession, transmission, rapprochement et croissance par acquisition.

Blaise Goetschin, CEO de BCGE, a indiqué que "la banque souhaite développer ce métier qui correspond à des demandes et des préoccupations grandissantes dans les PME et grandes entreprises familiales suisses". Claude Romy, pour sa part, "se réjouit de pouvoir étendre le périmètre géographique d'intervention de Dimension à toute la Suisse occidentale et de s'adosser à un partenaire institutionnel de grande qualité".

Dimension SA
La société est spécialisée depuis plus de 20 ans en évaluation et transmission d'entreprises, dans les domaines de la distribution, industrie, horlogerie, construction, immobilier, services aux entreprises et informatique, principalement dans le canton de Vaud et l'Arc jurassien.



 

BCGE – Emission d’un emprunt senior debt de CHF 150 millions

Genève, le 13 mai 2015 - La Banque Cantonale de Genève (BCGE) émet un emprunt de type senior debt.

La BCGE a émis un emprunt senior debt de CHF 150 millions d’une durée de 9 ans, portant un coupon fixe de 0.50%. L’opération a rencontré un franc succès auprès des investisseurs.

Capacités d’intervention renforcées
Cet emprunt permet de compléter le refinancement à long terme de l’établissement et d’accompagner la croissance des financements des entreprises et des particuliers. La BCGE accroît aussi sa marge de sécurité face aux exigences des ratios de liquidité découlant de Bâle III.



 

PIB romand: croissance de 0,8% prévue en 2015

Autant 2014, avec sa croissance de 2,1% en Suisse romande, s'est inscrite dans la continuité de 2013 (2,0%), autant 2015 sera marquée par un climat très différent. Les dernières prévisions de l'Institut CREA publiées ce jour par les six banques cantonales romandes, en collaboration avec le Forum des 100 de «L'Hebdo», portent sur une hausse de 0,8% du PIB romand cette année, un rythme divisé par deux par rapport à l'an dernier. En plus des prévisions de croissance pour la région, la 8e étude sur le PIB romand se penche sur la première comptabilité physique de la Suisse romande.

 

21e assemblée générale ordinaire de la BCGE

BCGE: Approbation de l'augmentation du dividende de 11%


Genève, le 22 avril 2015 - La Banque Cantonale de Genève a tenu ce jour sa 21e Assemblée générale en présence de 538 actionnaires, représentant 87% des droits de vote. Les actionnaires ont approuvé les comptes 2014 et voté l'augmentation du dividende de 11%, à 5% du nominal. CHF 48 millions ont été attribués à la réserve légale générale. Compte tenu des versements aux autres réserves, les fonds propres se sont accrus de CHF 73 millions pendant l'exercice. Ce renforcement significatif permet de soutenir la croissance de la banque dans un environnement de forte concurrence et d'exigences réglementaires constamment accrues. Pour 2015, la banque table sur un bénéfice comparable à celui de 2014.

L'Assemblée générale a procédé à la répartition du bénéfice disponible. Outre le dividende, elle a voté, conformément à ses statuts, le versement à l'Etat de Genève de CHF 3.6 millions en remboursement des avances faites par ce dernier pour les frais de fonctionnement de la Fondation de valorisation. La BCGE a ainsi distribué une somme totale, y compris les impôts, de CHF 38 millions aux collectivités publiques pour 2014. CHF 327 millions ont été versés aux pouvoirs publics ces 10 dernières années.

Un pas supplémentaire dans le renforcement des fonds propres
Devant les actionnaires et les invités, Jean-Pierre Roth, président du conseil d'administration, a constaté que les bons résultats de la banque ont été obtenus en dépit d'un environnement défavorable. "Les taux d'intérêt, déjà fort bas, ont continué de baisser, la chute du prix du pétrole a affaibli la demande de crédit des transporteurs internationaux, les affaires hypothécaires ont subi une nouvelle hausse des exigences en fonds propres de la BNS et les incertitudes entourant la gestion de fortune ont freiné la croissance des actifs sous gestion", a souligné le président du conseil d'administration. Jean-Pierre Roth a indiqué "qu'un pas supplémentaire" avait été fait dans le renforcement des fonds propres, grâce à l'émission d'un emprunt perpétuel de CHF 110 millions de type AT1. Il a pour caractéristique de se transformer en capital propre si, à la suite d'une perte importante, le taux de capitalisation de la banque devait chuter. Cet instrument permet l'absorption de chocs financiers majeurs, tel un bouclier protégeant le capital-actions. Il a été placé avec succès sur le marché à un taux attrayant de 2.875 % ; à la clôture de l'exercice 2014, la couverture en fonds propres de la banque s'élevait ainsi à près de 14 %, un taux supérieur aux exigences de la Finma.

Banque utile: banque d'avenir
De son côté, Blaise Goetschin, président de la direction générale, présentant le rapport annuel, a indiqué que la banque construit son avenir en s'émancipant progressivement du modèle d'affaires traditionnel : "Depuis 2000, elle avance sur quatre axes : s'affranchir de la garantie cantonale et par là se responsabiliser, élargir son capital aux investisseurs privés et institutionnels, accroître son champs d'action géographique pour accompagner l'économie genevoise dans sa dynamique internationale et, enfin, actualiser sa gamme de services pour rester compétitive, en d'autres termes: véritablement utile à ses clients".

L'exercice 2014 peut être apprécié sur la base de quatre indicateurs : la compétitivité de la banque sur ses marchés, la productivité opérationnelle, la profitabilité des fonds propres et la pérennité du modèle d'affaires.

Compétitivité
"En 2014, la banque a continué à gagner du terrain dans les crédits, la gestion de fortune et les activités de conseil", constate Blaise Goetschin. Le bilan a progressé à un rythme modéré et les résultats 2014 favorables n'ont pas été obtenus par une fuite en avant dans la croissance des crédits hypothécaires. Cette dernière, de 2%, reflète la prudence sur ce marché. Les actifs gérés et administrés ont progressé de CHF 500 millions à presque CHF 20 milliards. Un cap qui a été franchi au premier trimestre 2015.

Productivité
Du côté de la productivité, le cost income ratio à 57.4% a connu une évolution très favorable en 2014 et se situe dans la moyenne de banques comparables. Les volumes d'affaires traités par collaborateur ont augmenté de 2.6% en 2014. Les dépenses sont plafonnées, malgré "l'inflation réglementaire". L'accroissement de la productivité reste naturellement un des objectifs prioritaires, il doit contribuer à compenser le risque d'érosion de la marge d'intérêt.

Profitabilité
Le rendement opérationnel des fonds propres de 9.3% situe la banque en première position face à son benchmark, constitué d'instituts comparables en taille et également cotés en bourse. Ce taux de 9.3% est aussi, dans l'absolu, un bon rendement, plus particulièrement si l'on considère le niveau comparatif très bas du taux sans risque en franc suisse.

Pérennité
La qualité des revenus est l'un des facteurs clé de la pérennité de l'entreprise, à savoir sa capacité à faire face et à tirer parti de l'avenir. Dans une économie suisse à faible taux de croissance, qui plus est, avec des taux d'intérêt très bas, le chiffre d'affaires total bancaire stagne. Dans un tel environnement, il convient en priorité de protéger le niveau actuel des revenus. C'est le but que la banque poursuit en diversifiant ses sources. Elles sont basées sur de nombreux métiers, sur divers marchés boursiers, monnaies et économies en Suisse et à l'étranger, cette diversité permettant d'absorber les cycles conjoncturels. 31% du chiffre d'affaires est réalisé en dollars et en euros.

Perspectives
La banque entend se frayer un passage dans l'environnement concurrentiel dans lequel elle évolue. Ses leviers de succès sont ses fonds propres, qu'elle ne cesse de renforcer, le capital de confiance, auprès de ses parties prenantes en particulier ses clients, et la croissance, dont le potentiel est intact, grâce à la pluralité des métiers et à une capacité de projection internationale. Pour 2015, la banque table sur un bénéfice comparable à celui de 2014. Ce pronostic, sous les réserves d'usage, est confirmé par les indications du premier trimestre.



 

Placement réussi d'un deuxième certificat tracker sur les banques cantonales cotées en bourse

Genève, le 7 avril 2015 - La Banque Cantonale de Genève vient de placer avec succès un certificat sur 12 banques cantonales suisses cotées. Cet instrument de placement est destiné aux investisseurs souhaitant profiter du potentiel d'appréciation des cours des banques cantonales, ainsi que d'une distribution de dividendes dont le niveau est historiquement supérieur à celui de la moyenne du marché suisse et des grandes banques helvétiques. Ce certificat est au bénéfice d'une gestion active, basée sur un critère d'efficience économique. Un précédent certificat, suivant les mêmes principes, avait été placé en septembre dernier.

Banques cantonales : une réussite exemplaire
Les banques cantonales sont associées à la réussite économique historique de la Suisse. Soutien fidèle de l'économie réelle, les banques cantonales ont vu leur bilan consolidé passer de CHF 322 milliards à CHF 510 milliards, de 2002 à 2013, alors que les grandes banques internationales ont plutôt réduit la voilure.

Le certificat tracker distribue une fois par année la totalité des dividendes payés par les 12 banques, qui sont actuellement de 3.5% en moyenne, un revenu supérieur à celui du marché. De plus, le certificat précédent, basé sur les mêmes principes, a entre son lancement en septembre dernier et le 31 mars, enregistré une volatilité de 7.4%, bien inférieure à celle de 20% du marché suisse des actions.

Certificat tracker : avec gestion active embarquée
Le certificat a été créé et sera géré par la BCGE de manière active suivant la règle selon laquelle le poids de chaque titre est proportionnel au ratio entre le bénéfice économique et les fonds propres de la banque. L'émission du certificat a été confiée à la BCV.

En optant pour un principe d'allocation qui privilégie la profitabilité des fonds propres, la BCGE se fonde sur la conviction que la valorisation boursière d'une entreprise reflète tôt ou tard son efficience économique. Le certificat inclut 12 banques cantonales cotées ce qui en fait un instrument de placement bien diversifié au sein du secteur bancaire.

La souscription de ce certificat a été un franc succès et totalise CHF 12 millions.

Numéro de valeur: 27171233 (ISIN: CH0271712330), sans maturité (open end), prix à l'émission de CHF 200. Il peut être acheté auprès de la plateforme de bourse en ligne BCGE 1816 ou en s'adressant à son conseiller BCGE.



 

La vente de la participation de la BCGE dans Swisscanto est effective

Genève, le 25 mars 2015 - La Banque Cantonale de Genève (BCGE) a cedé sa participation de 2.33% au capital de Swisscanto Holding SA (Berne) à la Banque Cantonale de Zurich (ZKB). Cette transaction, qui avait été annoncée le 11 décembre dernier par un communiqué de presse, a été concrétisée aujourd'hui, suite à l'ultime approbation des autorités.



 

Résultats annuels 2014 - Forte hausse de la profitabilité et progression du dividende de 11%

Genève, le 24 février 2015 - La Banque Cantonale de Genève (BCGE) a réalisé en 2014 de très bons résultats. La profitabilité, exprimée par le bénéfice net de CHF 76.2 millions (+4.4%) et le bénéfice économique de CHF 115.4 millions (+34.7%), a progressé de manière marquante. La compétitivité est bien affirmée, notamment au travers de deux indicateurs: les prêts hypothécaires, qui ont atteint CHF 9.5 milliards et les actifs gérés et administrés qui se sont accrus à CHF 19.8 milliards, soit une hausse de 2.6%. Les fonds propres dépassent CHF 1.2 milliard (+6.2%) et forment une assise solide pour le développement futur. Le dividende qui sera proposé à l'Assemblée générale sera augmenté à 5% du nominal (+11%). Pour 2015, la banque table sur un bénéfice comparable à celui de 2014.






Pour prendre connaissance des résultats des exercices précédents, cliquez ici.


 

BCGE: le dispositif est en place pour faire face à la publication de données

Genève, le 9 janvier 2015 - La Banque Cantonale de Genève (BCGE) a pris acte de la retranscription de données interceptées sur un site web BCGE, ce jour. Après analyse, ces données ne représentent pas un risque financier particulier pour les clients et l'établissement. Le dispositif de sécurité et la communication active avec les clients concernés, cette semaine, limitent considérablement la portée de cette action.

La Banque Cantonale de Genève (BCGE) a fait l'objet, cette semaine, d'une tentative de cyber-attaque, assortie de pressions, à laquelle elle a résisté. Cet acte visait à intercepter des informations sur un site web hors des périmètres hautement sécurisés de la banque.

Conformément au scénario auquel elle se préparait, la banque constate que des informations ont effectivement été retranscrites.

Elle procède actuellement à une analyse approfondie du matériel publié avec l'aide de spécialistes et de la police judiciaire. A première analyse, les informations sont peu critiques ou obsolètes et correspondent aux contenus prévus dont elle a informé un nombre important de clients concernés.

La BCGE considère que son dispositif de sécurité de base s'est montré robuste. Les actions de protection complémentaires mises en place, dès le début de la semaine, sont efficaces.

La BCGE a déployé un important dispositif d'échange et de communication avec ses clients. Ceci lui a permis de rappeler les comportements de prudence à adopter sur internet. Elle remercie ses clients de leur attitude compréhensive et constructive. La banque va poursuivre cette démarche auprès de chaque client individuellement.



 

Tentative de cyber-attaque sur un site web BCGE

Genève, le 7 janvier 2015 - La Banque Cantonale de Genève (BCGE) a fait l'objet d'une tentative de cyber-attaque, assortie de pressions, à laquelle elle a résisté. Cet acte visait à intercepter des informations sur un site web. Elle a mis en œuvre des mesures de protection complémentaires et d'information auprès des clients concernés.

La Banque Cantonale de Genève (BCGE) a fait l'objet d'une tentative de cyber-attaque, assortie de pressions, à laquelle elle a résisté.

Cet acte visait à intercepter des informations sur un site web servant d'interface et d'outil de communication avec la clientèle et les personnes intéressées aux services de la banque.

Seules certaines informations, transmises par les internautes, non critiques et peu exploitables ou obsolètes ont pu être retranscrites.

La BCGE a mis en œuvre des actions protectives complémentaires. Chaque client concerné a été ou est en passe d'être informé par son conseiller.

La banque relève que cet incident s'est produit hors des périmètres hautement sécurisés de la banque.

Tirant le bilan de cette attaque, la BCGE souligne la robustesse de son système de sécurité tout en enjoignant sa clientèle d'adopter un comportement de prudence lors de l'utilisation d'applications sur le web.



 

Communiqués de presse de l'année 2015 2014 2013
Voir les communiqués de presse de la BCGE au format RSS


Cours de change

07.12.2016

EUR EUR Bancomat 1.100 
EUREUR 1.1118 cours euro en hausse
USDUSD1.0514 cours usd en baisse
GBPGBP1.3300 cours usd en hausse
YENYEN0.9212 =
EUR EUR Bancomat 1.069 
EUREUR1.0576 cours euro en hausse
USDUSD0.9627 cours usd en baisse
GBPGBP1.2081 cours usd en hausse
YENYEN0.8504 =

Informations indicatives

Cours de bourse

BCGE 296.50 0.08% cours en hausse
SMI 7,930.25 0.23% cours en hausse
cours action bcge Source de données: SIX Financial Information SA
© 1999-2016 BCGE
   Banque Cantonale de Genève
   Case postale 2251
   1211 Genève 2
   Tél: 058 211 21 00