logo BCGE
Particuliers  
Entreprises  
login Espace Client

J'ouvre un compte en ligne

dialogue

le magazine
de la BCGE

Contact

21 agences, un seul numéro

058 211 21 00

(du lun. au ven. de 7h30 à 19h30 et sam. de 9h00 à 16h00)
Formulaire de contact

Coordonnées

Banque Cantonale de Genève
Quai de l'Ile 17 - CP 2251
1211 Genève 2

Fax : +41 58 211 21 99

BIC/SWIFTBCGECHGGXXX
Clearing/CB788
CCP CHF12-1-2
CCP EUR91-518772-8
TVA/IDECHE-105.981.074
GIIN:   CGGLK0.00000.LE.756
LEI:   549300ZEFUWWFTP7BA50

Agences et bancomats

Vous cherchez ?

A quel endroit ?

N° d’urgence Sécurité cartes

Numéros d'urgence :

Sécurité et protection :

Prévoyance


Chronique bancaire publiée le 8 mai 2019 dans Bilan.

Albert Gallegos*

Quel plan établir pour votre retraite ?


En matière de planification de retraite, il convient de prendre en compte deux éléments majeurs : votre niveau d’épargne et le type de caisse de pension à laquelle vous êtes affilié.

Concernant le premier élément, la question est : comment épargner et jusqu’à quel niveau ? Il s’agit d’une décision fondamentale, dépendante de votre style de vie. En matière de planification de retraite, l’horizon temps est crucial. Plus il est éloigné, plus on peut se permettre d’investir dans des actifs associés à du risque. Cependant, se projeter dans le futur n’est pas toujours aisé. Une des solutions est la visualisation créatrice, fondée sur l’un des plus grands principes universels d’action-réaction: la loi de cause à effet. Ce que nous faisons aujourd’hui se répercute inéluctablement sur notre avenir. Dépenser, économiser ou investir en portefeuille : il s’agit de trouver un équilibre subtil grâce à une vision claire, précise et de long terme des projets que l’on souhaite réaliser. De récentes études en finance comportementale affirment que nos choix d’investissement peuvent se révéler plus judicieux en ayant une meilleure prise de conscience du facteur temps, comme par exemple se représenter sa propre image physique dans le futur, avec les signes liés à l’âge, tels que les rides ou les cheveux blancs. Trois critères sont déterminants pour choisir la meilleure répartition de vos actifs entre les différents types de placement classiques - actions, obligations, immobilier ou liquidités : la durée, plus ou moins longue, entre aujourd’hui et la réalisation de vos projets ; votre capacité à prendre des risques ; votre situation financière. Des connaissances générales en finance ne suffisent plus pour structurer un portefeuille performant. Les conseils d’un expert peuvent s’avérer utiles pour vous aider dans cette démarche.


Concernant le second élément, il est important de répertorier les sources probables et limitées de revenus au moment de la retraite. La rente provenant du premier pilier (AVS) est plafonnée, à ce jour, à 28'440 francs annuels maximum. La rente du 2e pilier dépendra du type de caisse de pension à laquelle vous êtes affilié, ainsi que de la répartition de la contribution annuelle entre vous-même et votre employeur, mais aussi du rendement moyen des investissements et du taux de conversion du capital en rente. Le 3e pilier peut, selon le type de contrat, être perçu sous forme de rente ou de capital. Une autre source de revenus possible est votre fortune personnelle (placements, immobilier…), qui peut être réalisée en consommation du capital ou convertie en rente. Enfin, un éventuel héritage peut également être transformé en rente.


Etude de cas : le 2e pilier étant en général la source de revenus la plus importante, analysons son impact au travers d’un exemple. François, salarié, ayant un revenu annuel de 100'000 francs, souhaite pouvoir compter sur 70'000 francs annuels quand il sera à la retraite. Il a toujours cotisé à l’AVS et il est affilié à une caisse de pension. Sachant que le montant annuel maximal de l’AVS est 28'440 francs, combien devrait-il avoir épargné au sein de la caisse de pension pour obtenir son revenu « cible » (70'000 moins 28'440 de l’AVS = 41'560 francs)? Cela dépend du taux de conversion de la caisse : avec un faible taux de 4.42%, le capital nécessaire devrait être de 940'271 francs, alors qu’avec un taux de 6.5%, il serait de 639'385 francs. Une différence d’environ 300'000 francs (voir tableau). Conclusion : votre choix de caisse de pension étant généralement limité, car décidée par l’employeur, faites-vous accompagner sans tarder, pour mettre en place le plan d’épargne qui correspondra au mieux à vos besoins, soit via votre caisse de pension, soit au travers de placements.


* Directeur, conseil patrimonial et prévoyance, BCGE



Rente souhaitée provenant de la caisse de pension : CHF 41’560




Les dernières rubriques :

Voir l'historique de la rubrique de la BCGE
 

Cours de change

20.09.2019

EUR EUR Bancomat 1.111 
EUREUR 1.1205 cours euro en baisse
USDUSD1.0364 cours usd en baisse
GBPGBP1.3009 cours usd en hausse
YENYEN0.9566 cour du yen en hausse
EUR EUR Bancomat 1.075 
EUREUR1.0659 cours euro en baisse
USDUSD0.9491 =
GBPGBP1.1817 cours usd en hausse
YENYEN0.8831 cour du yen en hausse

Informations indicatives

Stratégie d’investissement du groupe BCGE

Cours de bourse

BCGE 197.50 0.77% cours en hausse
SMI 10,056.83 -0.08% cours en baisse
cours action bcge Source de données: SIX Financial Information SA
© 1999-2019 BCGE
   Banque Cantonale de Genève
   Case postale 2251
   1211 Genève 2
   Tél: 058 211 21 00